• 3e71d3d71e0fa5fb725b6c935d6df5d4_300.jpg
  • 445683e3c205af8404989ede4b455d63_300.jpg
  • d09e8273faa92bce4d79d9181fd26d49_300.jpg
  • 432d8019dcfe3c7ec146183e0c3fd66a_300.jpg
  • 62abdb4ba22c458dfaa5ed1bf69c3348_300.jpg
  • 4bd23d4000d6197720fa51a5ac4d9ad2_300.jpg
  • 1281fe67f736b05486f18b498fbcfc39_300.jpg
  • 7ffcc02e04353fc3e76e867292042b3f_300.jpg
  • 046aaa6f33732274ef6107e9ffd44970_300.jpg
  • 4eca27f5396746a4a065b26c1e2640d7_300.jpg
  • 9f2dc0f03253b353749c992e06e04998_300.jpg
  • 9de19f0d4c9a80ceda7f68cdd1d907a4_300.jpg
  • 97f4b4b94b4fe51d6bf359cc04b48a96_300.jpg
  • 39a296cc360e851d117fbd7ee76b43b3_300.jpg
  • e8d1bfb9c0e05426fe3417f8486076fa_300.jpg
  • b7a39f89ab29202868d62dd645b6bf11_300.jpg
  • 1e36eb535a842ef8f28cce0b7fdaeeac_300.jpg
  • 536b20ad47bbaa213333b8f5a0a67f7d_300.jpg
  • 9aac322bea82dfe3bc167baf0bd11c53_300.jpg
  • 8c475b85bc5740f6a0b61451929fb5c2_300.jpg
  • 95987a7cca693967354280b8d28d018b_300.jpg
  • 977543f0f56901e97fe2658171cfbc96_300.jpg

Pourquoi l'Escrime?

C'est un sport :

  • Ludique et élégant
  • qui diminue la fatigue induite par la chimiothérapie et le cancer
  • qui développe la combativité
  • qui mobilise l'épaule opérée d'une manière réflexe et inconsciente
  • qui lutte contre l'attitude de repli
  • dont la tenue recouvre tout le corps
  • qui lutte contre la solitude
  • qui répond à une attaque par une parade et une RIPOSTE

Quelles activités ?

  • Des courts collectifs avec des leçons individuelles au sabre encadrées par des Maîtres d'Armes formés. 
  • Une pratique de l'escrime adaptée est complémentaire à la rééducation kiné, et soumise à l'aval du milieu médical.
  • Un suivi physique régulier  est assuré au sein de l'association par une équipe médicale.
  • L'activité s'adresse aux femmes qu'elles soient ou non en cours de traitement.
  • Des cours d'escrime artistique sont proposés après quelques mois de pratique.

salle d'arme

Historique de solution R.I.P.O.S.T.E.

Après une année de réflexion afin d'évaluer la faisabilité de l'action, son intérêt et son absence de dangerosité, un groupe de travail réunissant chirurgien sénologue, médecins du sport, kinésithérapeute et Maître d'armes a proposé à un groupe de patientes opérées de caner du sein la pratique de l'Escrime en soin de support. En effet, une expertise de l'INSERM a montré l'intérêt d'une activité physique soutenue dans le pronostic d'un cancer du sein chez la femme. Tous ces praticiens recherchaient un moyen d'améliorer les suites d'une chirurgie parfois délabrante et toujours perturbante dans la vie d'une femme d'autant plus que cette chirurgie est le plus souvent suivie de traitement complémentaires traumatisants. D'autres bénéfices leur sont très vite apparus évidents:

La tenue d’escrime, identique pour toutes et couvrant tout le corps, ménage la pudeur des femmes marquées par les points de radiothérapie ou le port-à-cath, situé dans une partie du corps découverte en tenue échancrée. La garde, remarquable position d’ouverture, corrige une attitude souvent fermée après la chirurgie et améliore la posture toujours modifiée après ablation d'un sein. La cible précise que représente l’adversaire, touché après une attaque ou une riposte, motive l’envie de se battre et de gagner.La coordination nécessaire dans la marche et la fente restitue la conscience d’un buste souvent nié. L’amplitude du geste inconscient, éduqué par le maître d’armes, poussant les parades hautes de plus en plus loin et de plus en plus haut, mobilise épaule et bras enraidis par les cicatrices. La venue dans une salle d’armes lutte contre le sentiment de solitude et la désocialisation contemporains des traitements complémentaires, chimiothérapie et radiothérapie. L’élégance de l’Escrime revalorise une image de soi perturbée et permet la découverte d’une activité ludique associée à une défense énergétique conséquente.

Les effets bénéfiques sur les premières patientes et l'investissement de celles-ci dans une dynamique gagnante et solidaire n'ont pu qu'inciter l'équipe à étendre cette action au plus grand nombre.

La formation des Maîtres d'armes, élément indispensable à une bonne pratique chez ce public fragile, a depuis lieu à Toulouse chaque année.

Parallèlement, la nécessité de structurer cette action est devenue évidente. solution R.I.P.O.S.T.E. (Reconstruction, Image de soi, Posture, Oncologie, Santé, Thérapie, Escrime), association loi 1901, a vu le jour en début d'année 2014. Cette association, présidée par un médecin anesthésiste en gynécologie par ailleurs escrimeuse et médecin de la ligue d'escrime de Midi-Pyrénées et de la Fédération Française d'Escrime, regroupe des patientes, des médecins, des soignants, des Maîtres d'armes, oeuvrant tous pour l'accès à ce soin de support bien particulier pour toutes les femmes après un cancer du sein. La gratuité est de mise pendant la première année afin d'éviter tout frein financier à cette adhésion.

Actuellement, un prochain défi que se lance l'association est d'intégrer l'Escrime en soin de support après cancer du sein dans les quartiers défavorisés. En effet, si les traitements donnés dans les établissements publics ou privés sont protocolisés et les mêmes pour tous, il n'en est pas toujours de même pour tout l'accompagnement ultérieur des patientes. Partant de ce constat, solution R.I.P.O.S.T.E. envisage de mettre à disposition un Maîtres d'armes intervenant au sein même des quartiers défavorisés dans des locaux municipaux et avec l'aval et l'aide des associations présentes sur place.

Un autre défi pour l'association est d'inciter les patientes à continuer la pratique d'une activité sportive après ces premiers mois d'encadrement étroit. La création d'une antenne d'Escrime artistique non dédiée aux seules patientes mais encadrée par un Maître d'armes formé permettra la pratique d'une activité physique ludique et élégante en milieu sportif ordinaire non compétitif.